Blog Blog

Jeu de plateau Médiasphères de CANOPE

Le Club Graines2Tech vient d'acquérir une boite du jeu de plateau Médiasphères édité par CANOPE. 1er test au Club de Saverne en petit comité, avec ma testeuse préférée wink, actuellement en CM2.

Compétences développées:
  • esprit critique
  • communication et collaboration (en situation normale, le jeu se joue par équipe)
  • connaissances sur les médias et réseaux sociaux
en pleine réflexion

Approche pédagogique:
  • jeu (de plateau)
  • discussion, débat de groupe
 
 
 
 
 
Matériel:
  • la boite de jeu: plateau, dé, jetons, cartes et livret
    On peut restreindre les cartes (questions) mises en jeu pour orienter les échanges et la réflexion sur un thème précis
exemple de questions

Etapes:
  1. installation du jeu (quelques minutes)
  2. création des groupes et choix d'un pion
  3. lecture / explication des règles
  4. jeu ! Il faut définir ce qui marquera la fin du jeu: cela peut être un temps limité (et on compte le nombre de jetons récoltés par chaque équipe), ou lorsque la première équipe a récolté un jeton pour chacune des trois catégories, par exemple
satisfaction pour les bonnes réponses
 
Mon avis:
  • pour ce premier test, nous avons répondu et discuté autour de 15 questions environ, prises au hasard (pas de tri préalable des questions)
  • il a fallu que j'explique certaines questions à ma testeuse, soit parce que certains mots ou expression lui étaient inconnus, soit parce que certains concepts étaient peu ou pas connus
  • une fois l'explication donnée, elle a toujours eu un avis à donner, et on a donc pu avoir un échange, c'était très intéressant d'entendre sa vision des choses!
  • la gamification de l'échange (lancer le dé, essayer d'avoir un joker, l'enjeu de gagner un jeton, etc) était visiblement important pour l'envie de participer, donc un vrai plus par rapport à une "simple discussion"
  • la variété des formes de question (question ouverte, vrai / faux, qcm, charade, rébus...) rend également l'aspect plus ludique, plutôt que de n'avoir que des questions ouvertes par exemple
 
 
 
 
 
 
 
Conclusion:
  • un bon outil pour aborder des sujets importants pour les jeunes
  • le jeu de plateau, un vrai plus
  • une activité sur le numérique, mais sans écran!
  • à tester en groupes et avec d'autres tranches d'âges, maintenant...
 
autres exemples de questions

Vous avez dit Raspberry Pi ?

Temps de lecture: 4min
 

Vous entendez parler de Raspberry Pi, vous voyez la fameuse framboise ci-dessus sur un peu tous les blogs d’électronique et vous aimeriez savoir à quoi ça sert ?

 

Vous êtes au bon endroit !

 

cool Premier réflexe: un petit tour sur Wikipédia, histoire de vous présenter ça en deux trois lignes.

 

Avant tout, le Raspberry pi est un ordinateur, très petit de taille, mais comme dirait Laurent la taille ne compte pas surprise . Ce dernier fût conçu par des professeurs du département informatique de l’université de Cambridge dans le cadre de la fondation Raspberry Pi fondée en 2009 ayant pour but de promouvoir les bases de la programmation dans les écoles.

Le best seller est le dernier modèle : Raspberry Pi 3 B+.

Aujourd’hui une très large communauté s’est développée autour de ce produit, où chacun est capable de mener à bien son propre projet avec sa petite framboise pour environ 40€.

 

Une photo de ce dernier et les présentations sont faites, on peut se lancer dans une découverte plus intime wink.

 
 
 

Rentrons dans les entrailles de la bête, voici ses caractéristiques pour les connaisseurs:

  • Carte mère Raspberry Pi 3 type B+
  • Processeur: Broadcom BCM2837B0 quad-core A53 (ARMv8) 64-bit SOC @ 1.4GHz
  • RAM: 1 GB LPDDR2 SDRAM
  • Connexion sans fil: Bluetooth 4.2 (BLE), Wi-Fi Dual Band 802.11b/g/n/ac
  • Connexion filaire: Gigabit Ethernet
  • GPIO: 40 broches
  • Ports: HDMI, 3.5mm analogue audio-video jack, 4x USB 2.0, Camera Serial Interface (CSI), Display Serial Interface (DSI)
  • Lecteur de carte micro-SD
  • Dimensions: 67mm x 56mm x 11.5mm, 29g

 

Par défaut le Raspberry pi est vendu nu, il faut comprendre par là qu’il est vendu sans accessoires.

Pour pouvoir l’utiliser vous devrez avoir besoin des éléments suivants:

  • Un raspberry pi wink
  • Une carte SD
  • Une alimentation
  • Un boitier de protection
  • Vous pouvez aussi opter pour un kit de démarrage avec tous les accessoires inclus comme vous pouvez en trouver ici par exemple

 

Les applications potentielles de cet outils sont sans fin enlightened.

Posez la question à votre moteur de recherche préféré , ce dernier vous suggérera une flopée de liens sur des projets autour du raspberry pi.

Une fois en dehors de sa boîte, il vous permettra aussi bien de faire de la bureautique avec Libre Office, accéder à internet avec un navigateur web, apprendre à coder avec Scratch, Python, Minecraft Pi ou Sonic Pi (une activité bien apprécié par Antho, un de nos animateurs).

 

Pour vous donner quelques exemples rapides intéressants :

  • On peut créer son centre média centre avec OSMC
  • On peut créer son cadre numérique (projet en cours au Club de Saverne, voir plus loin dans ce billet!)
  • On peut faire du rétrogaming avec recalbox (projet réalisé chez Graines2Tech, voir photos ci-dessous)
  • On peut construire sa propre Station Météo connectée
 
 
 
Une partie classique qui se fini en Game Over @Laurent
 
 

Dans le cadre des ateliers 14+ qui ont lieu le mercredi soir Antho organise un projet DIY (Do It Yourself) pour l’élaboration d’un cadre numérique connecté à  base de Raspberry Pi.

 

Si vous avez d’autres projets ou attentes, n’hésitez pas à venir en discuter. Et si vous êtes intéressés ou curieux du raspberry pi, la meilleure occasion pour cela est lors de notre prochain évènement: la Raspberry Jam de la Licorne.

 

La Raspberry Jam, c’est l’anniversaire du raspberry pi, un événement qui a lieu dans le monde entier le week-end du 2-3 mars 2019.

Dans l’esprit de l'événement passé <Hour of Code>, Graines2Tech accueillera cet événement le 2 mars prochain entre 14h et 17h: c’est la Raspberry Jam de la Licorne.
L’entrée est libre, vous y trouverez des démos, dont la console de retrogaming et le cadre connecté, mais aussi un gestionnaire de chauffage électrique, et bien plus encore.
Vous aurez même la possibilité d’en essayer!

Alors soyez nombreux à venir, venez découvrir ce petit ordi qui a tout d’un grand, et laissez vous inspirer par la fameuse framboise yes.

 

Brick'films à la médiathèque d'Erstein

{3 minutes de lecture}

Les décors sont en place, les accessoiristes sont prêts, il ne manque plus que les acteurs.

Bienvenue à la séance film d'animations qui s'est déroulée à la médiathèque d'Erstein le 12 janvier dernier.

Au programme: visite des décors, création des scénarios, réalisation des films. Une séance chargée et riche en apprentissage!

Plusieurs décors étaient au choix, de la cabane à la grotte à la montagne en passant par la ville et la salle de sport, etc.

Pour ne pas faire de jaloux, les participants ont commencé par tirer les éléments de leur film au hasard dans un grand chapeau: le(s) personnage(s) principal(-aux), le lieu, et la trame de l'histoire. Evidemment, ça ne simplifie pas forcément les choses: comment construire une histoire avec les éléments "jumeaux", "ville", "à la pêche"?!? Pas facile...blush

Alors avant de commencer à filmer, les participants ont construit un scénario: quelques cases sur une feuille, histoire d'avoir une idée des différentes actions qu'il faudra réaliser. Un storyboard? Le mot est lâché, c'est exactement de ça qu'il s'agit! C'est quand même un outil bien pratique pour débrouiller ses idées et avoir une bonne idée de ce qu'il faudra filmer.

Et à partir de là, il ne reste plus qu'à lancer les acteurs sur le plateau! Avec de simples webcams, et une lampe de bureau pour l'éclairage, faire un brick'film, c'est à la portée de tout le monde.

Après quelques essais, nos participants se sont vite rendus compte que rendre l'illusion du mouvement à partir de photos, c'était très simple sur le papier, et pas forcément évident dans la réalité. Quand on sait qu'il faut normalement 24 images pour faire une seconde de vidéo (15 recommandées pour un brick'film), ça fait quand même un paquet de photos! Les premières séquences sont extrêmement rapide, avec un film d'à peine plus d'une seconde. On le revoit, on regarde quels sont les mouvements qui ont besoin d'être décomposés, et on y retourne. Essai-erreur-correction: on est en plein dans l'apprentissage dites-moi! Après quelques essai supplémentaires, ça y est: c'est dans la boîte.cool

Tout les binômes sont très contents de leur film. Il faut dire qu'il y ont mis le meilleur d'eux-même, alors il y a de quoi!yes

Si vous voulez jeter un oeil à leurs productions, je vous invite à aller voir la vidéo qui compile l'ensemble des films réalisés. C'est par ici:

https://youtu.be/Hse5BBOxVOY

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Moteur... Action ! ou comment commencer simplement en Stop Motion

Le Club Graines2Tech de Saverne étant l'heureux propriétaire d'un bundle Caméra + Licence HUE Animation Studio (https://huehd.com/products/hue-animation-studio/), cela fait déjà quelques semaines que des petites animations sont créées, pour l'instant avec des accessoires simples pour s'approprier ce mode création numérique (https://www.instagram.com/p/Bq2AqwuBY6t/).
 
Au bout de quelques séances, une des participantes a fini par demander comment elle pouvait en faire autant sur son ordinateur à la maison... Me voici donc à la recherche d'un logiciel simple de Stop Motion et si possible gratuit.
 
Après avoir consulté quelques sites sur le sujet, j'ai obtenu une liste réduite de références pour Windows : Helium Frog (apparemment très voire trop complet), StopMojo, ToonLoop, qStopMotion, zu3d, ainsi que Monkey Jam mais qui n'inclut pas la fonction Onion Skin (pelure d'oignon) et Stop Anime pour école primaire. Pour Ubuntu, la référence étant ... StopMotion.
 
Résultats des tests sous Windows:
  • Helium Frog (http://www.heliumfrog.com/heliumfrogindex.html) est un logiciel mentionné régulièrement, mais à ce jour (janvier 2019) il manque une nouvelle version adaptée à Windows 10: la version disponible sur le site avec le correctif indiqué date de 2015 et semble sans suite.
  • StopMojo (http://www.mondobeyondo.com/projects/stopmojo/) : la dernière version, 0.2, date de 2013 ; le fichier d'installation complet inclut J2SE et Java Media Framework, je l'ai téléchargé et installé (ainsi que J2SE et JMF donc), sans succès immédiat, cela me semble donc trop complexe pour que je le recommande à nos membres.
  • ToonLoop (http://toonloop.com) n'existe qu'en version Lite avec des fonctionnalités réduites pour Windows (v0.15 contrairement à la version Full en v2.0 pour Linux) et nécessite Processing. N'ayant pas Processing sur mon ordinateur à ce jour, je n'installe pas ToonLoop.
  • qStopMotion (http://www.qstopmotion.org/index.html#home) est un fork de StopMotion pour Linux, sa dernière version date du 15 décembre 2018. Il inclut l'Onion Skin, permet de prendre une photo à la fois ou en mode time lapse (à intervalles de temps réguliers) ; son interface peut se mettre en français (aller dans Edit / Parameters si elle n'y est pas directement).
  • Je n'ai pas testé les autres.
 
Le choix se porte pour le moment sur qStopMotion qui ressemble beaucoup dans son utilisation à HUE Animation, possède une interface en français, même s'il n'a pas certaines des fonctionnalités de HUE Animation, en particulier l'enregistrement ou l'import de tracks audios. De plus, c'est un projet open source qui semble "vivant" puisque sa dernière version date de décembre 2018.
 
Le test sous Ubuntu se réduit à StopMotion (https://doc.ubuntu-fr.org/stopmotion) a priori similaire à, puisque à l'origine de, qStopMotion. On retrouve en effet une interface quasi identique et un fonctionnement également similaire.
 
Dans les 2 cas, qStopMotion et StopMotion, des messages d'erreurs renvoient à la fenêtre des paramètres si certains n'ont pas été définis et/ou enregistrés (caméra, encodeur pour exporter la vidéo). Il vaut mieux enregistrer le projet avant d'exporter la vidéo, l'encodeur utilisé lors des 2 tests était ffmpeg (jpeg -> mp4) en ce qui me concerne, et il faut penser à l'extension .mp4 du fichier exporté sous Ubuntu.
 
Les mini-animations de test sont postées sur facebook :
Maintenant que le matériel est au point, nous vous attendons pour faire de "vraies" animations !!

Graines2Blocs

Fin de semaine dernière, Graines2Tech a mis en ligne un nouvel outil: Graines2Blocs.

Il s'agit d'un outil en ligne qui permet de s'initier à la programmation. On y effectue ses premiers codes en mode programmation visuelle à l'aide de blocs. Le code est automatiquement traduit en Javascript, un langage très utilisé dans le monde du web. Ce code Javascript peut même être directement exécuté dans le navigateur!

La plateforme est disponible à l'adresse suivante: https://graines2blocs.is4ri.com

Cet outil a été mis en place par Georges, un stagiaire passé par chez nous dans le cadre d'une réorientation, et qui souhaitait mettre en pratique ses connaissances en HTML et CSS, deux langages indispensables pour créer des pages web. Georges a travaillé sur la mise en forme des pages ainsi que l'intégration de Blockly au sein de la page.

Un grand merci à toi, Georges, et une bonne continuation dans ta formation!

 

Blockly est une bibliothèque Javascript dans le cadre du programme Google for Education. Cette bibliothèque permet d'ajouter des fonctionnalités de programmation visuelle au sein d'une page web. Très pratique!

On peut traduire directement le code en mode blocs, en Javascript, Python, et bien d'autres langages.

Personnellement, je l'ai utilisé avec des étudiants en BAC+4 dans un cours d'algorithmie avancé. Ils ont pu y représenter des structures algorithmiques simples comme complexes, comme la récursivité ou des algorithmes de tri par exemple.

 

Chez Graines2Tech, nous avons souhaité mettre en avant la programmation par blocs, que nous plébiscitons particulièrement pour tous ceux qui veulent découvrir la programmation. Pas de prise de tête avec un langage particulier et une syntaxe bizarre avec des point-virgules et autres parenthèses ou autres [{}]|#. Bref, que du bonheur! smiley

Aujourd'hui, notre plateforme Graines2Blocs permet uniquement de générer et d'exécuter du code Javascript. L'idée est de faire évoluer cette plateforme au fur et à mesure de nos besoins. Un des besoins que nous avons relevé est notamment la possibilité de générer du langage LUA à partir d'un code en mode blocs, LUA étant le langage à utiliser pour un jeu que nous utilisons actuellement dans nos Club: minetest, le clone gratuit de minecraft.

Je n'en dis pas plus pour l'instant, le projet est dans les tuyaux!

 

Avec un peu de chances, vous avez déjà pu utiliser Blockly lors de vos voyages webistiques. Si ce n'est pas le cas, je vous invite à aller jeter un oeil sur Blockly-Games pour voir quelques jeux qui utilisent Blockly. Comme c'est la saison, vous pouvez aussi vous rendre sur le Santa Tracker également nommé "Sur la piste du père Noël" dans la langue de Molière: vous y trouverez deux jeux réalisés avec une base Blockly, l'atelier de programmation et la danse du code.

 

Comme ça, vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas avoir essayé un petit morceau de code!smiley

 

A bientôt!