Blog Blog

De la 3D à la médiathèque de Sélestat

Graines2Tech était présent hier après-midi pour une animation à la médiathèque de Sélestat avec la 3D comme sujet. Au programme: la 3D dans la vraie vie -ou la difficulté de construire un objet à partir de plans en 2D-, modélisation -devenez des maîtres constructeurs!- et visualisation -le virtuel s'invite dans le monde réel-.

Pour bien appréhender la différence entre 2D et 3D, on démarre avec des petites briques bien connues des enfants! Objectif: à partir de plans en 2D, reconstruire des animaux en 3D. Même sur des montages simples, on voit déjà des différences dans la réalisation. "C'est normal, il manque la profondeur!" C'est sûr!

 

On passe ensuite aux choses sérieuses: la modélisation 3D. A l'aide de marteaux, ciseaux, truelles, les enfants construisent une tête à partir d'un cube plein. Ils y ajoutent un peu de couleur, et le tour est joué! Apparaissent alors des super-héros, des petites bêtes, des zombies, et toute sorte de créatures plus ou moins fantastiques.

Cliquer pour voir une des réalisations des enfants

Une autre de leurs réalisations

 

Une fois nos objets virtuels créés, il ne reste plus qu'à inviter tout ce beau monde à nous rejoindre dans le monde réel, pour le plus grand plaisir des enfants!

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Outils utilisés:

  • briques LEGO® + LEGO Digital Designer pour les plans (note: LEGO® est une marque commerciale du groupe LEGO qui ne sponsorise, n'autorise et ne soutient pas ce site)
  • 3D Slash pour la modélisation
  • Augment pour la visualisation en réalité augmentée

Pixel art et Sculpture à la maternelle

Hier, avec plusieurs groupes, dont les Maternelles (Moyenne et Grande Section), les enfants ont pu exprimer leur créativité sur les tablettes.

 

Tout d'abord via le "Pixel Art": après avoir appris à reproduire une image en pixels noirs et blancs, ligne par ligne, il avait cette fois le "droit" d'utiliser des couleurs et de dessiner sans modèle. Les inspirations étaient très variées: petits monstres, maison, course de voitures, pour les uns, dessins purement géométriques pour les autres. [App utilisée: 8bit Painter]

Ensuite, on passe à la sculpture! On s'imagine que la boule est en pâte à modeler et on la déforme dans tous les sens... Les réalisations sont restées très... abstraites pour cette fois! [App utilisée: TrueSculpt Virtual Sculpture]

Du numérique avec des maternelles ?

En maternelle, nous apprenons les bases pour compter, lire, écrire, reconnaitre des formes, colorier ou dessiner, et bien pourquoi ne pas aborder ces BA-B-A avec une interface numérique ?

Certes, c’est une notion nouvelle à apprendre, pourtant un moyen très simple s’y prête : la tablette.

La tablette reste l’outil le plus apprécié des petits et des grands, puisque c’est un appareil intuitif.

On touche l’écran comme si on déplaçait un objet, rien de bien compliqué en tant que tel.

Et effectivement, chez Graines2Tech, nous faisons du numérique, y compris avec des Petites Sections !

La première séance est un peu plus lente, il faut apprendre à utiliser une tablette, même si certains savent déjà faire, d’autres ont encore un peu du mal, après une séance, à doser la pression à mettre sur l’écran. (Quand la tablette entière se déplace avec le mouvement du doigt, c’est un peu trop !)

Mais une fois le fonctionnement assimilé, cela devient instinctif.

Revenons-en au fait, une grande quantité d’Apps sur tablettes initient aux coloriages, aux puzzles ou même à la reconnaissance de l’alphabet et des chiffres.

On peut même être plus ludique encore, avec des applications pour jouer le son de différents animaux, et apprendre à reconnaitre quel animal correspond à quel cri !

PuzzleColoriage

Images tirées de l'application "Jeux éducatifs pour enfants" du développeur "Minikler Öğreniyor"

Le numérique doit être vu comme un support à ces outils d’apprentissages, parmi tant d'autres.

Il facilite bien des aspects, et est aujourd’hui, quel que soit notre âge, un atout additionnel non négligeable.

Des briques pour apprendre à programmer

Quoi de mieux pour découvrir la programmation que de le faire... avec des briques LEGO®!

Dire que j'ai rêvé toutes ces années de jouer avec des briques LEGO® pendant mes heures de boulot... Comme quoi tout arrive! wink

 

La semaine dernière, j'animais une séance d'une petite heure en périscolaire pour 8 enfants en petite section de maternelle. Histoire de les amener progressivement vers les joies de l'algorithmie, je m'équipe donc de quelques (voir plus!) briques, quelques montages simples, et c'est parti!

Arrivée sur place, la maîtresse m'indique "le dernier quart d'heure, il faudra leur lire une histoire, ils seront fatigués." Pas de problème, j'ai aiguisé mon répertoire pour le cas où!

 

Entrée dans l'arène: pleurs à gauche, sors de la sieste à droite, c'est pas gagné d'avance quand même! Alors je sors quelques montages. Note pour plus tard: les plans en 3D, c'est top, ça parle à tout âge! Un canard bleu, un mouton blanc (ah non, c'est pas une vache!), une vache rouge (la voilà!), un éléphant gris et une belle girafe noire et jaune. Ah tiens, ça ne pleure plus... Au fait, est-ce qu'ils connaissent les cris de tous ces animaux? Ah ben oui... Ah ben non en fait, la girafe ne fait pas coincoin (note personnelle: si quelqu'un connaît le cri de la girafe, je suis preneur dans les commentaires!! Parce que là, je crois que j'ai perdu un point dans leur estimecheeky)...

 

Commençons par le canard: 4 briques, 4 étapes. Les enfants n'y arrivent pas du premier coup, c'est parfait: c'est en se corrigeant qu'on apprend! Et hop, 8 canards de plus!

Bon, des moutons alors... Toujours sur 4 étapes, sur 6 pièces. Et hop, 8 moutons de plus! Rien ne les arrête, ils ont compris le système.

Des vaches? Ah mais au fait, il est quelle heure? Déjà 50 minutes! Bon je leur fais quelques vaches rapidement et puis je les laisse jouer avec.

 

Et l'histoire du dernier quart d'heure dans tout ça? Oh, vous savez, je n'aurai jamais trouvé de meilleurs histoires que celles qu'ils ont inventée les dernières 5 minutes...

 

Laurent

LEGO® est une marque commerciale du groupe LEGO qui ne sponsorise, n'autorise et ne soutient pas ce site

Les élèves perturbateurs, au coin ou au boulot ?

Lorsque l’on prépare un cours, il est déjà difficile de trouver l’application/le sujet qui nous parait intéressant (cf. voir Article « L'application éducative parfaite existe-t-elle ? »), mais une fois la pratique lancée, il faut aussi réussir à maintenir l’intérêt !

Chez Graines2Tech, nous faisons des cours à 10 enfants maximum par intervenant, pour la simple raison que voir chacun des élèves à la suite, cela prend pas mal de temps.

Cependant, il y a souvent 1 ou 2 enfants plus « dynamiques » dans le lot, et de plus, ils ont tendances à influencer les autres.

Avec l’un des groupes que j’ai eu, qui contenait un de ces enfants « dynamiques » (appelons le Thomas), celui-ci perturbait énormément la salle : en parlant, en changeant d’application, en mettant souvent le son de la tablette au maximum pendant qu’il jouait…

Bien entendu, dans ce genre de cas, la plupart des autres élèves montent aussi le volume, et l’application que je souhaitais explorer pendant la moitié de la séance, est esquintée au quart de la séance, puisque ledit Thomas a de lui-même changé de jeu, et le reste de la troupe a suivi.

Après 2 séances dans ce genre, un changement s’impose, je donne donc une tablette pour deux, comme toujours, sauf à Thomas, à qui je dis : « maintenant, on va utiliser la tablette ensemble ! ».

Je me suis donc concentré sur Thomas, et je lui ai surtout fixé des objectifs plus « compliqués » (le niveau à finir bien sûr, mais pour lui, obligatoirement avec les 3 « étoiles » de réussite).

Ainsi, je lui expliquais de suite quand il commençait à décrocher car il ne comprenait pas, et je le félicitais dès qu’il réussissait un niveau.

De fil en aiguille, après plusieurs dizaines de minutes, plus besoin de le pousser à suivre les objectifs, ni même de lui expliquer le niveau en cours, il était focalisé sur l’application, et avait bien assimilé le fonctionnement des niveaux.

Résultat, la salle était bien plus calme, et vu que « celui que tout le monde écoute » était concentré, et que bon, bien sûr, il ne pouvait pas s’empêcher de se « vanter » d’avancer dans les niveaux « avec les 3 étoiles ! », et bien tout  le monde cherchait à l’imiter!

3 étoiles

Attention, il ne faut pas délaisser les autres, mais si l’un d’eux « ralentit » votre cours, il est quand même plus sympa de lui fournir plus d’appui, quitte à « perdre » un peu de temps sur lui, que de le mettre au coin.

Après, la formule sans faille n’existe pas, et il arrive aussi que cela ne fonctionne pas, la seule méthode restante… est de lui proposer d’aller voir le directeur/la directrice, celle-ci est infaillible !

Derniers blogs Derniers blogs

Confinement Automne 2020 : des ateliers en ligne

Alors que 2021 commence, on sait déjà quelque chose de plus qu’en 2020 : c’est qu’on ne sait pas à quoi va ressembler cette année ! En 2020, à Graines2Tech, on avait bien prévu de... Lire la suiteÀ proposConfinement Automne 2020 : des ateliers en ligne »

Collaboration et art dans le numérique !

Hollywood nous voilà !   Semaine 3, programmation d’une scénette.   Cette semaine les enfants vont pouvoir laisser s’exprimer le Spielberg qui sommeille en eux. L’exercice du... Lire la suiteÀ proposCollaboration et art dans le numérique ! »

L'application éducative parfaite existe-t-elle ? (ou "Ce qui intéresse les enfants")

Quand il s'agit de trouver une application à la fois éducative et intéressante pour les enfants, ce n'est pas la chose la plus évidente. Pour avoir utilisé une bonne dizaine d'applications (sur tablettes Android) avec des élèves de la Grande Section jusqu'au CM2, on se rend compte que, parfois, ce qui nous intéresse nous, n'est pas ce qui les intéressent eux ! Lire la suiteÀ proposL'application éducative parfaite existe-t-elle ? (ou "Ce qui intéresse les enfants") »

Premiers pas avec Unity3D

Installation et premier jeu avec Unity3D Lire la suiteÀ proposPremiers pas avec Unity3D »