Blog Blog

Collaboration et art dans le numérique !

3g de Scratch, 4g de 3D, 5 pixels, on mixe le tout et … paf …

 

Semaine 6, l’ultime séance: la réalisation de notre grand projet.

 

Nous revoilà pour la dernière séance de notre grand projet, réaliser en simultané, 6 oeuvres d’art numériques et en collaboration !

Lors de nos séances précédentes, nous avions passé en revue différents outils numériques permettant de réaliser des oeuvres d’art numériques. L’objectif de cette ultime séance était de mettre en pratique les compétences acquises lors de ces séances. Sept minutes par ateliers, une seule règle, ne pas effacer et continuer le travail du précédent. 3 … 2 … 1 … Top départ !!!

   

La séance a commencé sur les chapeaux de roues, je n’avais jamais vue les enfants aussi excité par une séance, visiblement le projet leur donnait envie de tout donner, parfait !

Trop parfait … Un moteur lancé en sur-régime comme cela, finit toujours par s’enrailler... C’est à la quatrième rotation que je me suis rendu compte qu’un enfant avait effacé plusieurs ateliers. Il s’était trompé de bouton, ça arrive! Il n’a pas osé me le dire et essayait de ratrapper son erreur… plus de retour en arrière possible, le fameux ctrl+z, bien que magique, n’a pas un historique infini! Heureusement pour moi, les autres enfants avaient trop la tête dans le guidon pour se rendre compte de la situation … Laissons leur la surprise à la présentation finale :).

   

Nos six passages effectué, j’ai rajouté un outil surprise (Minetest) puisque le groupe s’est agrandi durant le projet, place au rendu final … Humm humm … Là c’était le drame ….

“Mais c’est pas ce que j’avais fait !!”, “Mon super dessin il est plus là !!!”, “Ma super animation elle a disparue !!!??”. Je tente donc de leur expliquer la situation, que nous avons rencontré un petit “problème technique”, mais ils ne voulaient rien entendre, la frustration et la colère étaient trop fortes.

Finalement, ce petit incident m’a permis de leur montrer les difficultés que l’on pouvait rencontrer dans le travail en équipe. Je leur ai expliqué que dans leurs futurs métiers ils allaient probablement rencontrer ce genre de difficultés, un stagiaire qui efface un projet, reprendre le travail d’un collègue qui n’a pas la même façon de penser, un collègue qui n’a pas la même notion du travail bien fait,  etc… Je pense que d’apprendre que même les adultes pouvaient se retrouver dans ce genre de situation les a calmés.

 

Malgré les petits couacs, présent dans chaque projet, ce fut une réussite: les enfants se sont amusés et ont acquis de nouvelles connaissances.

 

C’est ainsi que s’achève cette série sur la collaboration et l’art dans le numérique!

Séance déconnectée: donnée, c'est donnée!

L'informatique sans ordinateur?!? Kécécé?surprise

Cette semaine, dans la classe de CM1/CM2 de Dieffenbach-au-Val, c'était découverte de la science informatique!

Alors pour faire une bonne séance d'informatique, il faut: des gobelets, des carrés de couleur, des balles de ping-pong, un tapis, et… et des participants! Et hop, c'est parti!

Laurent, contrôleur de liste triée!

Laurent, contrôleur de liste triée!

Durant ce voyage, nous sommes passés dans la vallée de la représentation avec la visite des chiffres, des lettres et des images, et un petit crochet par la compression! La visite s'est poursuivie par le tri, ou comment ranger sa chambre laugh (parents du monde entier, si vous m'écoutez!). Une fois passé le tri, on s'intéresse à la recherche, avec un détour par le mapping de données… Le mapping de données? Vous ne savez pas ce que c'est? Il faut vraiment que vous fassiez cette séance! Tins, quelques témoignages à chaud:

"Les enfants ont compris des choses plus vite que moi!"

"Le tapis de tri, c'était trop bien!"

"Ce que j'ai préféré, c'était quand j'ai trouvé le gobelet le plus léger!"

"Moi j'ai aimé le tour de magie, parce que j'ai trouvé comment ça marchait!" (et en plus elle l'a expliqué, trop fort!!)

Comment ça de la magie?? Mais non, c'est de la science! Allez, je vous donne le secret: en fait, c'est juste de l'informatique wink Venez, je vais vous raconter…

Collaboration et art dans le numérique !

Hollywood nous voilà !

 

Semaine 3, programmation d’une scénette.

 

Cette semaine les enfants vont pouvoir laisser s’exprimer le Spielberg qui sommeille en eux. L’exercice du jour, réaliser une petite scénette à l’aide de l’application sur tablette Scratch Jr.

Scratch est un langage de programmation visuel, créé en 2003 par Mitchel Resnick, dans le but d’initier les plus jeunes à la programmation.

Avant de laisser libre cours à leur imagination, établissons quelques règles :

  • 3 personnages maximum

  • Les personnages présents dans la scène doivent tous effectuer au moins une action

  • Pour les plus grands, faire interagir les personnages

  • Choisir un thème précis et s’y tenir

Ces règles sont vitales ! L’expérience nous a montré qu’il faut imposer ces limites pour ne pas se retrouver avec des empilements de personnages inactifs et des vaches de l’espace à la plage …

Le cadre est posé, place à la réflexion, le choix du thème et des personnages !

L’application disposant d’une librairie de personnages et d’arrière-plans assez fournie, les enfants commencent à enfreindre les règles … les voyous ! :)

Les premières vaches de l’espace en bord de mer commencent à apparaître ! C’est le moment de recadrer tout cela !

Une fois leur imagination canalisée, les thèmes commencent à devenir plus intéressants, un basketteur qui met un panier, un footballeur qui met un but, un astronaute qui prend une fusée pour quitter une planète …

Place à l’animation et au code !

Après 45 bonnes minutes d'essais en tous genres, les personnages prennent vie, j'aperçois des fusées qui décollent, des ballons au fond des filets et des vaches de l’espace … en fusée ! Ouf ! La règle n’est pas enfreinte ! :)

Projection privée pour finir la séance ! Les enfants présentent leur chef d’oeuvre, tout le monde s’est amusé à découvrir le travail des autres.

 

La semaine prochaine, atelier de création 3D !

Collaboration et art dans le numérique !

De la musique ? Avec du code ?

 

Semaine 2, programmation musicale.

Dans cette deuxième séance les enfants ont eut le plaisir de découvrir la programmation à l'aide du logiciel Sonic-pi, développé par Sam Aaron, pour initier les enfants à la programmation à l'aide de la musique.

Après un bref moment de réflexion (De quoi est composé une mélodie ?), seuls les mots “instruments” et “notes” sont sortis...

Bien, une petite explication sur l'instrument du jour, l'ordinateur et Sonic-pi, et sur comment écrire une note dans le logiciel, et nos futurs Mozart se sont lancés dans l'écriture de leur première partition ...

Et là, c'est le drame! Premier obstacle: "on a écrit 3 notes, mais il en joue qu'une ! C’est nul !"...

Petite explication, l'ordinateur est très rapide dans l'exécution d'une instruction simple (comme jouer une note de musique). Il va donc exécuter les 3 instructions tellement rapidement que l'être humain ne va en entendre qu'une!

Retour à la réflexion ... Que faudrait-il ajouter pour pouvoir entendre les 3 notes ? ... "Des pauses!!". Bien joué! Une mélodie se compose de notes jouées et de temps de pause pour donner du rythme.

Après leur avoir montré l'instruction leur permettant de réaliser une pause, place à l'écriture de leur première vraie mélodie!

A la fin de la séance, les plus avancé ont pu utiliser des boucles et des synthétiseurs (pour modifier la tonalité des notes) et les autres se sont contentés des notes de bases, mais tous étaient fiers de leur mélodie!

PS: j'ai appris que certains avaient même téléchargé le logiciel pour pouvoir continuer chez eux!

 

La semaine prochaine programmation d’une animation avec Scratch !

Collaboration et art dans le numérique !

 

Nouvelle session de Nap (Nouvelles Activités Périscolaire), nouveau projet !

 

Pour cette session, on m'a confié 6 enfants, ce groupe restreint me permet de mettre en place et tester une idée de projet artistique et collaboratif.

 

L'idée est la suivante, faire découvrir aux enfants des outils numériques qui permettent de laisser exploser leur créativité. Le tout sur 5 séances, à raison d'un outil par séance. Puis de réaliser, lors d'une sixième séance, une œuvre d'art numérique commune sur chaque outil. Les enfants auront un temps de passage de 10 minutes par outil et comme seules règles de continuer -et de ne pas effacer- l’oeuvre du précédent.

 

Un pixel ? Un dessin ? Une idée ? Du pixel art !

 

Semaine 1, la découverte du pixel.

C'est avec cette première séance que le projet et lancé. Pour introduire les enfants au pixel art, rien de mieux qu'un .... code secret !!

La séance a donc débuté avec un code secret au tableau, un mélange de lettres et de chiffres répartis sur plusieures lignes.

 

2B-3R

5V

 

L'objectif des enfants, découvrir la signification de ce code.

Leur outil, l'application 8bit painter.

C'est parti ! Les méninges tournent à plein régime, les cerveaux fument ! Après quelques minutes, c'est le moment de stopper la réflexion et de mettre en commun les résultats ... A ma grande surprise, plusieurs enfants avaient réussi à déchiffrer le code. Le chiffre étant le nombre de case, la lettre une couleur et une ligne étant ... une ligne ! :)

Après une petite explication sur le fonctionnement du pixel, place à l'écriture d'un code. Les enfants ont réalisés chacun une oeuvre en pixel art et écrit le code qui correspondait.


La semaine prochaine, découverte de Sonic-pi !

Derniers blogs Derniers blogs

Confinement Automne 2020 : des ateliers en ligne

Alors que 2021 commence, on sait déjà quelque chose de plus qu’en 2020 : c’est qu’on ne sait pas à quoi va ressembler cette année ! En 2020, à Graines2Tech, on avait bien prévu de... Lire la suiteÀ proposConfinement Automne 2020 : des ateliers en ligne »

Collaboration et art dans le numérique !

Hollywood nous voilà !   Semaine 3, programmation d’une scénette.   Cette semaine les enfants vont pouvoir laisser s’exprimer le Spielberg qui sommeille en eux. L’exercice du... Lire la suiteÀ proposCollaboration et art dans le numérique ! »

L'application éducative parfaite existe-t-elle ? (ou "Ce qui intéresse les enfants")

Quand il s'agit de trouver une application à la fois éducative et intéressante pour les enfants, ce n'est pas la chose la plus évidente. Pour avoir utilisé une bonne dizaine d'applications (sur tablettes Android) avec des élèves de la Grande Section jusqu'au CM2, on se rend compte que, parfois, ce qui nous intéresse nous, n'est pas ce qui les intéressent eux ! Lire la suiteÀ proposL'application éducative parfaite existe-t-elle ? (ou "Ce qui intéresse les enfants") »

Premiers pas avec Unity3D

Installation et premier jeu avec Unity3D Lire la suiteÀ proposPremiers pas avec Unity3D »