Blog Blog

Entrées avec l'étiquette scratchjr .

Collaboration et art dans le numérique !

Hollywood nous voilà !

 

Semaine 3, programmation d’une scénette.

 

Cette semaine les enfants vont pouvoir laisser s’exprimer le Spielberg qui sommeille en eux. L’exercice du jour, réaliser une petite scénette à l’aide de l’application sur tablette Scratch Jr.

Scratch est un langage de programmation visuel, créé en 2003 par Mitchel Resnick, dans le but d’initier les plus jeunes à la programmation.

Avant de laisser libre cours à leur imagination, établissons quelques règles :

  • 3 personnages maximum

  • Les personnages présents dans la scène doivent tous effectuer au moins une action

  • Pour les plus grands, faire interagir les personnages

  • Choisir un thème précis et s’y tenir

Ces règles sont vitales ! L’expérience nous a montré qu’il faut imposer ces limites pour ne pas se retrouver avec des empilements de personnages inactifs et des vaches de l’espace à la plage …

Le cadre est posé, place à la réflexion, le choix du thème et des personnages !

L’application disposant d’une librairie de personnages et d’arrière-plans assez fournie, les enfants commencent à enfreindre les règles … les voyous ! :)

Les premières vaches de l’espace en bord de mer commencent à apparaître ! C’est le moment de recadrer tout cela !

Une fois leur imagination canalisée, les thèmes commencent à devenir plus intéressants, un basketteur qui met un panier, un footballeur qui met un but, un astronaute qui prend une fusée pour quitter une planète …

Place à l’animation et au code !

Après 45 bonnes minutes d'essais en tous genres, les personnages prennent vie, j'aperçois des fusées qui décollent, des ballons au fond des filets et des vaches de l’espace … en fusée ! Ouf ! La règle n’est pas enfreinte ! :)

Projection privée pour finir la séance ! Les enfants présentent leur chef d’oeuvre, tout le monde s’est amusé à découvrir le travail des autres.

 

La semaine prochaine, atelier de création 3D !

Un jeu ScratchJr inspiré par Pâques

Ca y’est, le week-end de Pâques a touché à sa fin. Avez-vous organisé une chasse aux oeufs?

Cela reste un jeu que l’on aime tous : les petits aiment découvrir ces oeufs cachés par-ci, par-là, et n’en ont jamais assez trouvés ; les grands aiment voir le plaisir que les petits ont à découvrir ces cachettes plus ou moins compliquées à trouver…

Je vous propose de mettre en scène cette activité sous ScratchJr. Il s’agit de faire une variante Pascale d’un jeu que j’ai initialement décrit sous le nom des “étoiles cachées”. Télécharger le document "étoiles cachées".

Tout d’abord, si vous ne l’avez pas encore, vous pouvez l’installer sur tablette (recommandé) ou sur téléphone : https://play.google.com/store/apps/details?id=org.scratchjr.android ou https://apps.apple.com/us/app/scratchjr/id895485086 

 Une fois l’icône visible sur votre écran, lançons l’app !

Après avoir autorisé photos et audio, on nous pose la question “Où utilises-tu ScratchJr ?” 

“A la maison” pardi en ces temps de confinement…

Justement, on appuie ensuite sur la petite maison et nous voici sur l’écran “Mes projets”.

On appuie sur le [+] plusun icône qu’on va retrouver plusieurs fois, et nous voici dans notre projet.

Note : On peut renommer le projet en appuyant sur le coin jaune en haut à droite de l’écran.

On commence par choisir un décor en appuyant sur [décor] décor en haut de l’écran. Parmi la liste qui se présente, vous pouvez appuyer sur les décors l’un après l’autre, voir son nom en haut, et quand cela vous convient, appuyer sur la [coche] coche en haut à droite, ou rappuyer sur le décor choisi. Dans mon cas, j’ai choisi un décor “Printemps”.

On va retirer le chat en appuyant longuement dessus, soit dans la scène au milieu, soit sur l’étiquette le représentant à gauche : une croix sur fond rouge apparaît, il faut appuyer dessus. 

retirer un lutin

Nous allons maintenant ajouter des oeufs de Pâques : on ajoute des “lutins” (personnages, objets…) en appuyant sur le [+] de gauche. Une bonne liste de personnages et d’objets apparaît, mais… pas d’oeuf de Pâques ! Il va donc falloir jouer les artistes… Sans aucun lutin sélectionné, appuyez sur le pinceau pinceau en haut à droite.

Vous voilà avec une palette d’artiste !

En choisissant l’outil “rond” à gauche, on peut dessiner un oeuf :

ellipse

Puis en appuyant sur le pot de peinture à droite et une couleur en bas, on peut remplir notre oeuf de la couleur choisie.

Enfin on peut renommer notre oeuvre en “Oeuf” en haut de l’écran, et valider avec la coche en haut à droite.

oeuf

Notre oeuf fait désormais partie de la liste des lutins quand on appuie sur [+], on peut alors facilement en ajouter 4 autres, et les déplacer dans notre décor. En appuyant sur le pinceau qui apparaît sur l’étiquette de chaque oeuf à gauche de l’écran, on peut également changer de couleur.

5 oeufs

On peut changer la taille de nos oeufs à l’aide des blocs roses : en ayant sélectionné l’oeuf à modifier, on appuie sur le bloc rose avec une silhouette et on glisse les 3 blocs représentés ci-dessous dans la partie du bas de l’écran. A chaque appui sur le 1er bloc, l’oeuf grossit, avec le 2e bloc il diminue de taille, avec le dernier il revient à sa taille initiale.

gros oeuf

On peut aussi déplacer et faire tourner nos oeufs à l’aide des blocs bleus :

oeuf penché

Une fois nos 5 oeufs positionnés, nous allons pouvoir les cacher en mettant des lutins au-dessus, et d’autres lutins ailleurs dans le décor.

Toujours avec le [+] de la partie gauche, on peut ajouter des lutins existants, puis les agrandir ou les rétrécir avec des blocs roses, les déplacer et les tourner avec des blocs bleus.

Enfin, il reste à mettre quelques blocs de code pour chacun de ces lutins (pas pour les oeufs) : les blocs jaunes correspondent à l’apparition de tous les lutins au début du jeu (drapeau vert), et à la disparition des lutins touchés (doigt qui touche la silhouette). 

Astuce : après avoir assemblé les blocs de code pour un lutin, il suffit de les glisser sur les étiquettes des autres lutins pour copier ce code…

code

Avant de proposer à votre enfant de jouer, il suffit de mettre la scène en plein écran grâce à l’icône correspondante plein écran et d’appuyer sur le drapeau vert pour que tous les lutins cachent les oeufs. L’enfant pourra alors appuyer jusqu’à découvrir les 5 oeufs cachés !

jeu en plein écran

Vous pourrez ensuite lui montrer le derrière du décor pour qu’il déplace les oeufs, les lutins, change les lutins, le décor, dessine des nouveaux oeufs… et vous fasse jouer !

 

Eve a dit...

"Eve a dit"? qui c'est, Eve?

Eve, c'est notre personnage pour introduire les événements, et elle remplace Jacques dans le jeu "Jacques a dit"...

C'est une séance toute nouvelle, inspirée d'une activité débranchée de code.org et utilisant des lutins et blocs de ScratchJr à la fois dans la partie débranchée, puis dans l'application sur tablette.

Pour cette première fois, j'ai une "machine à événements" dans les mains avec 4 boutons de couleurs différentes (on verra les dessins plus tard):

Les enfants (des Grandes Sections pour cette fois) sont debouts devant moi. Je tiens la "machine à événements" et j'explique aux enfants l'action à faire si Eve (la machine) dit "bouton jaune": on saute sur place. Tout le monde essaye... il faut ajouter qu'il s'agit de ne sauter qu'une fois car on obtient plein de petits kangourous qui ne s'arrêtent plus!

Ensuite, si Eve dit "bouton rouge": on dit "pop! pffiouhh..." une fois seulement!

Et on ajoute les actions pour les boutons bleu (se grandir, se faire tout petit et revenir à la bonne taille) et vert (déplacements).

Bon, comme ça commence à faire beaucoup à retenir, on distribue des antisèches...

 

Là, on peut commencer avec le jeu et faire des pièges en omettant le "Eve a dit" de façon classique...

Ensuite, on explique les 4 événements dessinés sur les boutons, et on refait le jeu en remplaçant la couleur par l'événement.

Cette partie "physique" a duré 30 minutes, ensuite ils devenaient trop excités et on est allé s'asseoir et démarrer les tablettes pour un retour au calme.

L'application sur tablette (ScratchJr) est immédiate: on met 4 lutins, et on leur définit chacun une des séquences. Ils ont leur part de liberté dans le choix des lutins et du décor. Avec les grandes sections, en 30mn, on n'a fait que 2 séquences.

 

 

Note: Lors de cette première expérience, je suis restée sur une "machine à événements", mais j'ai pensé ensuite qu'il fallait la transformer en lutin ScratchJr et ajouter un autre lutin ScratchJr pour l'événement Contact, ce qui devrait donner ceci (les 2 lutins sont à coller sur du carton ou tout matériel avec de l'épaisseur; ils se rencontrent pour générer l'événement "contact"):

ScratchJr dès la Petite Section?

Cette semaine, une session avec les Petites Sections. Est-ce que je peux faire avec eux la séance de découverte Scratch? (voir le post du 16/11/2016)

Le début reste le même: découverte de l'interface en bougeant le lutin du bout du doigt (les sensibilités de nos jeunes Petites Sections sont variables...), ajout de lutins "copains" ("comment on l'enlève, je veux plus celui-là?") et donc retrait de lutins ("on appuie longtemps puis on appuie sur la croix rouge qui apparait"), ajout de décor, ajout de page (surtout quand la page actuelle se retrouve bien pleine de lutins...)...

Puis vient le moment d'introduire les blocs de "programmation". Après avoir observé les enfants des groupes précédents, je me suis rendue compte que ce qui les amusait le plus, ce n'était pas de commencer avec les blocs bleus de déplacement, mais avec les blocs violets, en particulier ceux qui rapetissent et agrandissent les lutins. Parce que mettre un lutin tout petit ou très gros, ça les fait beaucoup rire!

Donc on commence par ça: "vous allez sur les blocs violets en appuyant sur le bloc avec un bonhomme, et vous glissez ce bloc sur la zone du bas; à chaque fois que vous appuyez dessus, votre lutin devient plus petit". Bingo, ça marche!

 

On ajoute ensuite le bloc pour agrandir, puis on passe aux blocs bleus de déplacements, et l'heure est déjà passée...

Donc, oui, on peut commencer avec ScratchJr en Petite Section!

ScratchJr en maternelle ou le chat qui rapetisse quand il est loin

Quand on se retrouve avec un groupe de moyenne section pour la première fois, on se dit: "ils ne savent pas lire ni écrire, ils ne comptent pas très loin, je dois faire attention à rester sur des activités simples"...

ScratchJr est bien adapté car il présente des blocs avec des dessins plutôt que des mots comme le fait son grand frère Scratch.

On commence par déplacer le petit chat du bout du doigt, ajouter d'autres animaux, changer le décor, puis on essaye un premier bloc avec une flèche. Le chat avance quand on appuie sur la flèche, c'est amusant, on peut répéter et en plus, quand il sort d'un côté, il revient de l'autre!

Allez, on rajoute un bloc avec un drapeau vert: maintenant il avance quand on appuie sur le drapeau vert!

Les enfants essaient ensuite librement d'autres blocs. Ceux qui les amusent beaucoup sont les blocs pour agrandir et rapetisser les lutins: ils adorent les rendre énooOOormes ou tout petit riquiqui !!!

OK. Maintenant, on crée un nouveau projet. On choisit le décor de la forêt en automne avec une petite maison au fond, et on place le chat en bas à gauche. Il s'agit de mettre un bloc avec drapeau vert, une flèche vers la droite et de trouver le bon nombre pour que le chat arrive sous la maison. Puis une flèche vers le haut, et de nouveau on cherche le bon nombre. A la fin, on met le bloc pour dire 'bonjour' par exemple.

Petit à petit, par deux, les enfants s'en rapprochent:

 

Mais l'une d'entre eux me montre ce qu'elle a fait et m'explique: "quand il est loin le chat, il est tout petit", et elle a rajouté le bloc "rapetisser"!

Donc, en moyenne section, ils ne savent peut-être pas lire ou compter au-delà de 10, mais ils connaissent les 3 dimensions de l'espace et l'idée loin = petit!! Très bien, je le note... :)

 

Cette séance fut inspirée par la vidéo suivante de Paul Hamiltonhttps://youtu.be/LcikIzw4k30 

Derniers blogs Derniers blogs

Collaboration et art dans le numérique !

Hollywood nous voilà !   Semaine 3, programmation d’une scénette.   Cette semaine les enfants vont pouvoir laisser s’exprimer le Spielberg qui sommeille en eux. L’exercice du... Lire la suiteÀ proposCollaboration et art dans le numérique ! »

Un jeu ScratchJr inspiré par Pâques

Une chasse aux oeufs de Pâqus avec ScratchJr Lire la suiteÀ proposUn jeu ScratchJr inspiré par Pâques »

Eve a dit...

Une activité pour introduire les maternelles à la notion d'événement Lire la suiteÀ proposEve a dit... »

ScratchJr dès la Petite Section?

Une séance de Scratch Jr avec des Petites Sections Lire la suiteÀ proposScratchJr dès la Petite Section? »