Blog Blog

Entrées avec l'étiquette sonic pi .

Collaboration et art dans le numérique !

De la musique ? Avec du code ?

 

Semaine 2, programmation musicale.

Dans cette deuxième séance les enfants ont eut le plaisir de découvrir la programmation à l'aide du logiciel Sonic-pi, développé par Sam Aaron, pour initier les enfants à la programmation à l'aide de la musique.

Après un bref moment de réflexion (De quoi est composé une mélodie ?), seuls les mots “instruments” et “notes” sont sortis...

Bien, une petite explication sur l'instrument du jour, l'ordinateur et Sonic-pi, et sur comment écrire une note dans le logiciel, et nos futurs Mozart se sont lancés dans l'écriture de leur première partition ...

Et là, c'est le drame! Premier obstacle: "on a écrit 3 notes, mais il en joue qu'une ! C’est nul !"...

Petite explication, l'ordinateur est très rapide dans l'exécution d'une instruction simple (comme jouer une note de musique). Il va donc exécuter les 3 instructions tellement rapidement que l'être humain ne va en entendre qu'une!

Retour à la réflexion ... Que faudrait-il ajouter pour pouvoir entendre les 3 notes ? ... "Des pauses!!". Bien joué! Une mélodie se compose de notes jouées et de temps de pause pour donner du rythme.

Après leur avoir montré l'instruction leur permettant de réaliser une pause, place à l'écriture de leur première vraie mélodie!

A la fin de la séance, les plus avancé ont pu utiliser des boucles et des synthétiseurs (pour modifier la tonalité des notes) et les autres se sont contentés des notes de bases, mais tous étaient fiers de leur mélodie!

PS: j'ai appris que certains avaient même téléchargé le logiciel pour pouvoir continuer chez eux!

 

La semaine prochaine programmation d’une animation avec Scratch !

Derniers blogs Derniers blogs

Collaboration et art dans le numérique !

De la musique ? Avec du code ?   Semaine 2, programmation musicale. Dans cette deuxième séance les enfants ont eut le plaisir de découvrir la programmation à l'aide du logiciel ... Lire la suiteÀ proposCollaboration et art dans le numérique ! »